vendredi 13 décembre 2013

Violences sournoises dans le couple ?


Au travers de cet essai,  Isabelle Levert dresse une cartographie de toutes les formes de violences qui sévissent dans les couples. Dans un style très accessible, elle dépeint des comportements caractéristiques comme la mythomanie, la petite paranoïa, ou certaines violences morales, qui utilisent dans l'ombre des procédés comme la manipulation, l'emprise ou une passivité agressive, mais dresse aussi plus précisément  le portrait robot du narcissique, qui "masque les aspects les plus retors de sa personnalité, notamment une image de lui grandiose et met en avant de façon subtile , les attitudes les plus valorisées, cela afin de séduire l'autre. Il a besoin du reflet de sa propre image, enjolivée dans son regard parce qu'il est une coquille vide et qu'il lui faut la remplir."   Dans la même démarche, elle se penche sur ce qu'elle nomme "l'oeuvre au noir" du paranoïaque, "dont la jalousie, la rancune, la méfiance, la susceptibilité, forment une espèce de délire caractériel discret qui parasite le lien amoureux jusqu'à donner lieu à du terrorisme relationnel " 
  Isabelle Levert ne se contente pas de décrire ces comportements pathologiques.  Elle ausculte la relation examinant avec le plus grand soin comment, de remarques en remarques, d'attitudes en attitudes,  la qualité et la richesse  d'une relation  se détériore, parfois rapidement de façon pernicieuse,   et surtout comment il peut être  difficile pour celui qui la subit de s'en défendre et de réagir.  Les nombreuses exemples qu'elle présente, offrent à cet essai des accents de vérité qui peuvent retentir comme une sonnette d'alarme.


Isabelle Levert © Melania Avanzato 
/ Opale / Editions Robert Laffond
Par l'analyse qu'elle présente, l'auteur s'attache non seulement à comprendre mais aussi et surtout soutenir celui ou celle qui subit ce genre de violences, et que l'on pourrait trop facilement désigner comme la victime. en  lui  offrant  des clés susceptibles de lui donner la force de sortir de sa résignation.
Se préserver de ce genre de comportements toxiques, on le comprend, est un réel défi. Quand cela devient trop ardu voire insoutenable, la fuite demeure la seule issue envisageable. 
Ce livre se lit aisément. C'est un outil à mettre entre toutes les mains... 


Citations:

"La violence psychologique ne laisse aucune trace véritable sur le corps, le plus souvent , elle se déroule sans témoin. La honte accable la victime et l'empêche de parler autour d'elle. La destruction va crescendo après une période de lune de miel paradisiaque"
 " Les signaux d'alerte sont présents dans les premiers temps de la relation mais passent inaperçus. "

 Le  site D'Isabelle Levert   : http://www.la-psychologie.com/index.htm


2 commentaires:

  1. Il y a une erreur de saisie dans la citation. Il faut remplacer par "... elle se déroule sans témoin..."

    RépondreSupprimer
  2. Merci Isabelle Levert pour votre commentaire que je découvre tardivement . Veuillez m'en excuser.

    RépondreSupprimer