vendredi 11 octobre 2013

Une femme neuve

" La vérité est bien plus simple: il y a le temps où l'on aime à sentir l'autre disponible et partageant vraiment votre vie et celui où cet autre devient barrage entre d'autres horizons et soi. " 

" Joue la comédie! Déguise-toi! Fais le singe! A quoi ça t'avance? Si ton mari  s'y laisse prendre, tu le mépriseras, tu te mépriseras, toi aussi."



Deux passages que je garderai de ce roman lu durant les dernières vacances ;  délaissé, sur une étagère, dans une maison de famille, il semblait  attendre son heure.  C'est son titre, je dois l'avouer qui m'a interpellé. 
A différentes époques de sa vie, certains bilans sont nécessaires , voire salutaires . Chacun s'y confronte . 
Pour certains, il est  imposé par les autres ou le monde extérieur; pour d'autres un réveil sonne de l'intérieur.
Ici l'héroïne du roman de Janine Boissard,  apprend  de la bouche de son mari que celui ci la quitte et demande le divorce. C'est tout un monde qui s'effondre après 25 ans de vie commune et  deux enfants. 
Après le choc,commence une période de déni. Faire le deuil, nécessite de franchir une série d'étapes,plus ou moins ardues selon chacun ; nous visitons alors des émotions fortes qui nous font   passer  de la mélancolie  à la colère ou au marchandage,  avant d'ouvrir la porte libératoire de l'acceptation.  
Janine Boissard  dresse le portrait d'une femme qui doit réapprendre à vivre autrement,  àn notre oreille, elle nous susurre avec des mots simples et un style à la portée de tous,  que les épreuves que la vie semble nous imposer, ne sont pas là pour nous anéantir, mais pour nous permettre d'évoluer .
Son héroïne Claudine, qui avait choisi, en commun accord avec son mari, de se consacrer à ses enfants, va  devoir régler les problèmes matériels qui risqueraient sinon très vite de la déborder . Le monde du travail ne l'attend pas. Sans qualification, la tache semble être ardue. Mais sa volonté et son courage vont lui permettre de relever  ce nouveau challenge.  Le regard qu'elle portait  sur le monde et ce qui est essentiel à ses yeux,  inévitablement en sera modifié. Au fil des pages, on assiste à la naissance d'une nouvelle femme, 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire