lundi 24 décembre 2012

Anna Karénine réalisé par Joe Wright,



Ajouter une légende

On se fait tous une idée de ce genre de film dont on connait l'histoire, presque par coeur.... Cette  version  du  réalisateur Joe Wrigth renouvelle le genre;  elle  est surprenante tout d'abord  par le parti prix qu'il adopte. Il a  choisi de traiter l'intrigue en plaçant  les différents tableaux   sur une  scène de théâtre. Cela provoque une mise à distance, ( nous ne pouvons oublier que nous regardons un film comme si nous étions au théâtre !) aiguise à la fois notre regard de spectateur en même temps qu'il réveille notre aptitude à croire en l'histoire qu'il nous raconte comme si nous étions enfant !

C'est assez jubilatoire, de suivre  les changements de décor. Cela insuffle un rythme au film. La bande musicale se prête d'ailleurs parfaitement à tous ses changements de climats. 
Certaines scènes m'ont d'ailleurs fait penser " Fanny et Alexandre"  d'Ingmar Bergman. 
Le roman de Tolstoï avait déjà été mis à l'écran plusieurs fois,  mais cette nouvelle version dépoussière le genre par son  inventivité et son  intensité érotique.
Peut-être suis je trop " bon public", mais j'en suis ressortie enchantée. Cela m'a donné envie de me replonger dans le roman  de Tolstoï. Simplement parce que le film  m' a apporté une perception différente de celle que j'avais eue à l'époque. 

Greta Garbo et John Gilbert

        Vivien Leigh          
Anna Karenina 6
Jacqueline Bisset et Christopher Rive


Sophie Marceau Et Sean Bean
Keira Knigthley et Aaron Johnson
Dans cette version,  Keira Knightley est non seulement convaincante dans ce rôle, mais on a l'impression que le personnage a été écrit pour elle.  Portée  magnifiquement par ses deux  partenaires masculins : Jude Law et  Aaron Johnson 
Après "A Dangerous méthod, " elle confirme ses aptitudes à incarner une femme que la passion amoureuse, va détruire. . 

Jude Law
Jude Law n'est plus le beau gosse que l'on a l'habitude voir, et tant mieux!  J'avais gardé de son personnage une idée, bien différente,  moins nuancée. Ce qu'il  propose est beaucoup plus complexe, et tellement plus intéressant. ll y apporte de la profondeur, de l'ambivalence et davantage d'humanité. 
IL n'est plus le Karénine  haut fonctionnaire, froid, trahi, c'est un homme qui maitrise ses émotions, ses ressentiments, et c'est magnifique de voir comment il fait passer toute cette palette de sentiments  contradictoires. 

Trompé ou être trompé, telle est la question. Le  thème est éternel, pourtant à chaque époque,  les choses demeurent compliquées. Cette Anna Karénine est une femme moderne qui bouscule la société d'aristocrates  dont elle est issue.

Quant à Aaron Johnson, qui incarne l'officier de cavalerie, fils de la comtesse Vronski ,  n'est pas seulement le " beau gosses de service", le "jeune premier " prétentieux , que l'on découvre au début du film . Il est arrivé à faire vaciller  l'antipathie et les préjugés que j'avais sur le personnage.  Eh oui  !
Les scènes de bal sont tout simplement sublimes.
Kelly Macdonald
Mais d'autres personnages valent le détour. 
 - La belle soeur d'anna Karénine Dolly, interpétée par l'actrice Kelly Macdonald que l'on avait déjà pu apprécier dans  la série boardwalk empire, tire parfaitement son épingle du jeu 

- Le propirétaire terrien  Levine Constantin Dmitriévitch, interprété par Domhall Gleeson  amoureux éconduit dans un premier temps  par Kitty,  obtiendra finalement gain de cause.La scène de la deuxième demande en mariage  autour d'un jeu de cubes, est pour moi  la scène la plus émouvante  du film. Le jeu des acteurs est tout en subtilité et retenue. 
Ma fibre romantique  a flanché je l'avoue je les ai  trouvé sublimes
.


Domhall Gleeson et Alicia Vikander
 Courez tant qu'il en est encore temps pour  voir  le chef d’œuvre de Tolstoï dans cette nouvelle version ....



 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire